Présentation du dispositif Maîtres d’art - Elèves




Atelier Philippe Nicolas Graveur, sculpteur sur pierres © Sophie Brändström-Picturetank 

Une école de l’excellence hors les murs

Créé par le ministère de la Culture et de la Communication en 1994, le Dispositif Maîtres d’art – Elèves constitue un programme de formation unique en Europe. Il est destiné à préserver les savoir-faire remarquables et rares du secteur des métiers d’art en assurant leur transmission.

Le Dispositif Maîtres d’art – Elèves concerne les savoir-faire qui ne peuvent s’acquérir qu’au sein d’un atelier, et pour lesquels il n’existe pas ou peu de formations. Les binômes Maîtres d’art – Elèves qui en bénéficient sont sélectionnés à l’issue d’un appel à candidatures.

La transmission dure trois ans et s’effectue essentiellement dans l’atelier du Maître d’art qui enseigne à son Elève les spécificités de sa technique et de son savoir. Une allocation annuelle de 16 000 euros est versée au Maître d’art en contrepartie de son investissement.

 

Devenir Maître d’art : un titre, une mission

Le titre de Maître d’art est décerné à vie par le ministère de la culture et de la Communication. Il distingue des hommes et des femmes de passion pour l’excellence de leur parcours, la singularité de leur savoir-faire et leur implication dans le renouvellement des métiers d’art.

Le titre de Maître d’art valorise le travail des professionnels qui le reçoivent, mais confère surtout une mission : celle de transmettre son savoir-faire à un professionnel plus jeune, capable de le pérenniser et de le renouveler. Lors de sa nomination, le Maître d’art doit être en mesure de présenter celui ou celle qu’il souhaite former.

 

Devenir Elève de Maître d’art : une formation, un projet

Le Dispositif Maître d’art – Elèves a été conçu pour enrichir l’éventail des formations classiques et offrir à de jeunes professionnels un accès privilégié à des savoir-faire rares et exigeants. Plus qu’une formation, il constitue un tremplin professionnel dont l’objectif est de construire les bases d’un avenir solide et économiquement viable pour chaque Elève.

L’Elève construit un projet professionnel qui devient le fil conducteur d’un parcours composé de séquences de formation en atelier et de modules de formation complémentaire.

 

Le renouvellement du Dispositif

En 2012, le ministère de la Culture et de la Communication a confié la gestion du Dispositif Maîtres d’art - Elèves à l’Institut National des Métiers d’Art qui a entrepris d’en repenser entièrement le fonctionnement. Une profonde rénovation du Dispositif Maîtres d’art - Elèves est ainsi aujourd’hui engagée avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller afin d’accorder au futur des Elèves une place prépondérante.