Block title
Block content

L’espace du verre

Verrier d’architecture

Très tôt, Emmanuel Barrois quitte le monde du vitrail historique pour investir la sphère du design, de l’architecture, des arts plastiques voire même de l’industrie. Il poursuit ainsi de longs dialogues avec des nombreux architectes dont Claude Parent ainsi qu'avec divers acteurs de la création contemporaine. Il collabore avec plusieurs organismes de recherches et développement qui lui permettent d’envisager des techniques nouvelles. Il fonde ainsi une société d’étude et de production de verre d’architecture tout en poursuivant sa production personnelle d’artiste.

Opacité et transparence, ombre et lumière, vide et plein... Ces contrastes sont au cœur de ses préoccupations plastiques : « Traiter le verre c’est poser la question du matériel et de l’immatériel, de la construction de l’espace par les volumes, la lumière, la couleur, l’obscurité, voulue ou non. Travailler le verre, c’est ne pas être dupe de la fausse objectivité de la transparence, c’est se poser la question de la relativité. » Sa démarche se veut transversale et alternative. Elle débouche sur la réalisation de programmes verriers monumentaux qui allient l’innovation technique et la création contemporaine.

Emmanuel Barrois a œuvré au service de l’opéra de Pékin et du Fond Regional d'art Contemporain de Marseille. Il a créé les deux mille pavés de verre du Mémorial à l’abolition de l’esclavage de Nantes, les 1200 m2 de verre émaillé d’un siège social à Mulhouse, la toiture de verre du Nouveau Forum des Halles à Paris.

Parcours

2010 : Emmanuel Barrois est nommé Maître d’art

Block title
Block content

Emmanuel BARROIS

13, rue du Reclus
43100 BRIOUDE