Block title
Block content

« Les Princes du falbala », c’est ainsi qu’on désigne souvent ces maîtres artisans, paruriers d’avant-garde et détenteurs d’un métier d’excellence. Dans ces ateliers, la perfection est de rigueur : réaliser une toile, régler les proportions, établir le patron définitif avant de couper les tissus et d’assembler les différentes pièces, broderies, plumes ou fleurs. Plus de 500 heures de travail sont parfois nécessaires pour réaliser à la main une robe de haute couture. Passionnée de dessin et de création, très soucieuse de perfection, Martine Houdet se destine très jeune à la couture, débutant sa carrière chez Cardin puis chez Dior avant de travailler chez Chanel y gravir les étapes et être nommée « Première d’atelier flou haute couture » auprès de Karl Lagerfeld. Aujourd’hui, la maison fondée par Gabrielle Chanel au 31, rue Cambon, est la plus ancienne maison de haute couture en activité. La haute couture est d’essence parisienne et ne peut exister nulle part ailleurs. L’atelier flou (les robes, les blouses et les jupes de Madame Martine) est installé dans cet immeuble historique. Chaque collection comporte en moyenne une centaine de modèles dont le caractère unique requiert un traitement particulier : sélection des matières fabriquées en exclusivité, imprimés faits à la demande et nombreux éléments de parures commandés spécialement. Les meilleurs brodeurs, plumassiers, modistes, bottiers se mobilisent pour offrir au couturier la quintessence de ces artisanats d’art, en mêlant subtilement tradition et innovation. Le directeur artistique, Karl Lagarfeld, construit toute la collection avec l’aide technique des « premières d’ateliers » et de son studio. La qualité haute couture demande de l’attention, du temps, de la patience et beaucoup d’expérience.
« Le luxe, c’est que l’envers soit aussi beau que l’endroit » disait Mademoiselle Chanel. Après la réalisation complète de la collection, six semaines environ, et la présentation du défilé à la presse internationale et aux clientes, ces dernières sont reçues sur rendez-vous dans les salons privés de la rue Cambon pour adapter les modèles à leurs souhaits. Tout est vérifié, la légèreté d’un drapé, le tombé d’une blouse ou l’échancrure d’un décolleté. Qu’il s’agisse d’une robe du soir ou d’un ensemble de cocktail, deux essayages minimum sont nécessaires à la réalisation d’un modèle entièrement fabriqué à la main. C’est grâce à ce traitement exclusif et délicat, à cette perfection extrême de tous les détails que « Madame Martine » donne un caractère unique et rare à la haute couture de la maison Chanel.

Block title
Block content

Martine HOUDET

CHANEL - 31, rue Cambon
75001 PARIS