Block title
Block content

Trésors de pierre

Quartz, rubis, lapis, saphir, agate, jaspe, tournaline, rubellite… Philippe Nicolas connaît toutes ces matières minérales, leurs couleurs comme leurs propriétés. Il pratique le métier rare de glypticien c’est-à-dire du professionnel qui grave, sculpte, décore les pierres fines et dures au moyen de la taille directe. Son travail peut ainsi donner naissance à un bijou ou encore orner une épée d’académicien. Jeune homme, il a ouvert son premier atelier d’artiste à Ivry-sur-Seine. La dotation du prix de la Fondation Salavin-Fournier lui avait alors permis d’acheter ses outils et de commencer sa carrière.

En 2004, armé déjà d’une solide expérience, le maître choisit de s’installer au cœur même de Paris, tout près de la place Vendôme. Il faut dire que plusieurs grands noms de la joaillerie font partie de sa clientèle. Pour Jar, il réalise des gravures et des sculptures sur pierres dures ainsi que des créations sur des supports inédits comme le bois. Pour Cartier, il déploie tout son savoir-faire sur pierres précieuses. Pour Dior, il imagine des modèles uniques en lien avec les collections Belladone, le Bal des Rois et des Reines et le Bal des Roses.

En 2010, monsieur Fornas, Président Directeur de Cartier International, lui propose de fonder un atelier au sein de la Maison Cartier dans le but de transmettre et de pérenniser son savoir-faire. Aujourd’hui, Philippe Nicolas travaille entouré de plusieurs élèves. Il réalise des pièces uniques destinées à la haute joaillerie de Cartier.

Parcours

1976 : Philippe Nicolas sort diplômé de l’École Boulle, section gravure sur verre
1978 : Il est diplômé des Beaux-arts de Paris où il étudie la gravure sur pierre
2004 : Il installe son atelier au cœur de Paris
2008 : Philippe Nicolas est nommé Maître d’art

Block title