Block title
Block content

Un monde enchanté

Univers magique que celui des automates chers à notre enfance. Les restaurer est un art, les créer plus encore. Il faut beaucoup de talent pour soigner chaque détail du visage, de la coiffure et du costume. Tissus, résine, porcelaine… Les matériaux utilisés apparaissent très variés. Il faut également infiniment de minutie pour faire fonctionner les éléments du mécanisme qui déclenchent un mouvement ou bien parfois une musique.

Renato Boaretto est devenu un maître incontesté dans cette discipline en voie de disparition. Comme un magicien, il est capable de donner vie à ses personnages. Des portraits, des scènes de rue, des sérénades baroques, des jeux de théâtre, des orchestres romantiques en miniature ou bien encore des personnages grandeur nature sont ainsi sortis de ses mains. Un monde enchanté né dans l’atelier de Mareil-en-France, dans le Val d’Oise.

Aujourd’hui à la retraite, Renato Boaretto a travaillé pour les collectionneurs, les musées et même les parcs d’attraction. Ses compétences ont aussi trouvé une application originale dans l’animation d’œuvres d’art. Il a ainsi aidé des artistes contemporains à mettre leurs pièces en mouvement pour qu’elles prennent une nouvelle dimension dans l’espace. La mise au point d’un automate demande toujours une étude approfondie qui relève de l’ingénierie pure. On peut utiliser les mécaniques traditionnelles à ressort, les ressources nouvelles de l’électromécanique et même les logiciels de commande selon les besoins. Le personnage peut alors marcher, tourner, sauter, virevolter, danser ou saluer à volonté.

Parcours
1942 : Renato Boaretto nait à Venise
1978 : Il découvre sa passion pour les automates
1995 : Renato Boaretto est nommé Maître d’art

Block title
Block content

Renato BOARETTO

Retraité