Block title
Block content

Aiguille d’or

Un seul atelier en France, le Bégonia d’or à Rochefort, perpétue une tradition locale issue de l’histoire militaire de la région : la broderie au fil d’or. Sylvie Deschamps le dirige avec passion, avouant une fascination presque enfantine pour « tout ce qui brille ».

L’entreprise exécute les commandes de la haute couture comme les restaurations de pièces anciennes. Elle pratique aussi la broderie héraldique, liturgique ou bien encore militaire. Intrépides, les doigts de fée explorent parfois des contrées insoupçonnées. Jean-Michel Othoniel, Valérie Belin ou encore Martine Aballéa ont ainsi ouvert des collaborations dans le champ de l’art contemporain. De son côté, le designer Philippe Stark a confié aux brodeuses l’ennoblissement des canapés de la Crystal Room de Moscou tandis que Philippe Cramer leur a remis une grande tenture composée de matériaux innovants destinée au musée d’art et d’histoire de Genève.

Sylvie Deschamps aime la complexité. Elle a imité le papier bulle en gel silicone dans un encart. Elle s’est inspirée de l’univers d’André Charles Boulle pour composer « trois oiseaux en peinture à l’aiguille en relief avec incrustation de plumes ». Elle a revisité l’art de la miniature dans un projet mené avec les montres Piaget qui mêlait des fils d’or rose, jaune et blanc. Sa spécialité ? La cannetille, une technique qui consiste à couper et enfiler brin par brin un petit ressort verni à l’or.

Sylvie Deschamps est une femme de défi. Elle crée des points selon ses envies et les demandes des clients. 

Block title
Block content

Sylvie DESCHAMPS

10 rue Paul Peltier
17300 ROCHEFORT